l'Opale d'Arthénice

dimanche 28 août 2016

2ème édition - les puces de couturières au Portel

puces des couturieres 2016

  A partager en masse

Venez nombreuses

Posté par Cath62 à 18:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 26 août 2016

Public Ou Privé

 

 

HsPGJc2Ylif0s8LutpaDevQtnBs@500x508

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

 

 Public ou Privé

Mais de quoi parle t-elle ?

De sa vie ? Des Médias ? De la société ?

Et bien je dirais qu'il s'agit d'un mix

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Comment dire... cela fait un moment que je n'ai pas mis de mots sur le blog, et pour cause...

Un peu,  beaucoup débordée,

 un peu ... énormément tracassée par le quotidien,

 un peu et... fatalement fragile...

Et ce qui devait arriver, arriva...

Vous connaissez l'expression... « en avoir plein le dos » ...

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Ce fut un été qui démarrait bien...

des enfants, des petits, des moyens, des grands  dans la maison, par intermittences,

de la pluie et du soleil, par intermittences aussi,

des petits et des gros soucis... comme tout le monde

Et puis, tout s'accumule, depuis des semaines, et au moment où vous vous y attendez le moins... mais vraiment le moins, je vous promets,   vous vous retrouvez, clouée au sol, la douleur qui vous scie en mille éclats, des étoiles dans la tête, et le souffle coupé, avec autour de vous, trois charmants pompiers, une équipe toute vêtue de blanc qui arrive "discrètement", assez discrètement pour ameuter  tout un quartier...

Un shootage à la morphine, histoire de pouvoir déplacer la pleureuse, qui n'arrêtait pas de pleurer, parce que par le biais de cette atroce souffrance, tout ce que j'avais emmagasiné depuis si longtemps s'évacuait par ce qui me restait de mobile dans ce corps tétanisé

Et il en sort encore des larmes… souvent… il parait que ça fait du bien de pleurer,  je ne chercherais donc pas le compteur pour couper l’arrivée d’eau

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

J'en profite pour dire un grand merci à toutes ces personnes qui ont fait preuve d'un grand professionnalisme avec moi et pour faire un petit clin d'oeil à ma copine, Moun... à qui je pensais très fort à moment là

C'est elle que j'aurais voulu voir... (bon là, je fais ma petite fille capricieuse), mais tes petites collègues ont été formidables et très compréhensives…

Une longue  semaine où j'ai été soignée, entourée, écoutée...par un personnel soignant que je respecte et à qui je tire mon chapeau…

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Tout s’est très bien déroulé, grâce à leur gentillesse, leur patience, et leur compétence
Ah, si seulement, au bout du compte, le verdict n'était pas tombé, comme un couperet...

Il va falloir que j'y retourne... bon cette fois ci, sans tambour, ni trompettes... , discrètement quoi, par la voie normale, histoire de me rafistoler un peu la colonne vertébrale,

pour que je puisse à nouveau affronter, droite dans mes souliers,

et bien... les enfants par intermittences,

le mauvais temps, les mauvaises nouvelles,

les petits et les gros soucis de la vie…

Comme tout le monde ! ben oui…

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Bien sur, cette décision ne s'est pas prise sans avoir consulté divers médecins

Et c'est là que le titre de mon billet prend tout son sens

Je vous raconte un peu de ma vie privée, en public...

Dans le cursus médical, et bien c'est un peu la même chose

Vous arrivez en « secteur Public », car vous êtes prise en urgence... et après avoir consulté divers avis médicaux, pour avoir un rendez vous rapidement, vous devez prendre la filière "secteur privé"

Question : est-on mieux soignée en "privé" qu'en "public" ?

Car... pour une consultation "public", il faut attendre la fin du mois de novembre (je suis douloureuse depuis juillet tout de même)

Mais... miracle... j'ai appris qu'on pouvait me prendre plus vite... en "privé"

Waouh !!!

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Tout ça pour une consultation qui servira à fixer une date pour l'intervention, qui a été, très bien expliquée, pendant plus de deux heures avec le chirurgien, (pose d’une arthrodèse) dans son bureau, lors d'une consultation "public", puisqu'elle découlait de ma sortie d'hôpital.

Cherchez l’erreur… du « public » pour expliquer une lourde intervention, et du « privé » pour en fixer la date…

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Autre Question : Est ce que le fait d'avoir pris une consultation en "privé", pourra m'amener à me faire opérer en "secteur public" ?

Vous avez entendu parler des "dépassements d'honoraires ?"

Oui... j'en suis sûre... et bien... ces dépassements d'honoraires, ne sont ni dans mes moyens, ni dans ceux de ma mutuelle...

Donc...mon choix sera une  intervention en "secteur public"... et bien... à tout cassé, je dirais bien que je passerais sans doute le réveillon de Noël et du Nouvel an sans avoir retrouvé cette droiture à laquelle je tiens et qui sera sensée me faire moins souffrir

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Dans les médias, on parle de ces secteurs publics et privés, souvent.

J'ai appris par mon pharmacien (parce qu'avec des petits à la maison,  on n'arrive pas toujours à suivre les infos), que notre ministre de la santé a fait en sorte qu'il n'y ait plus de "dépassements", dans les "dépassements"...

second  Waouh !!!!

Alors voilà, vous savez tout… un peu de ma vie privée, que j’étale en public, parce que je suis en colère contre  cette médecine à deux vitesses (et là, le mot vitesse prend toute son importance, surtout quand on souffre), et dont les médias parlent parfois, histoire de bien nous faire comprendre qu’on ne peut pas faire grand-chose, puisque maintenant, c’est aussi monnaie courante dans les hôpitaux

Je vais prendre mon « mal en patience »… encore une expression … me rendre à ma consultation début septembre, en « secteur privé »… et ensuite ?

Et bien nous verrons.

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

En attendant… et bien la vie continue.

La rentrée arrive, ma petite Lya va entrer en maternelle, mon mari s’occupe de la seconde édition des puces de couturières dont je vous mets l’affiche dans un autre article,  et puisque je vous ai parlé de mes petits bobos, je vous tiendrais au courant, en public, de ce qui découlera de cette consultation, en « privé »…

Je vais régulièrement chez le kiné, pour des massages… et j’attends, patiemment, dans toutes les positions qui me soulagent

Pour celles et ceux qui connaissent… et bien… debout… pas longtemps… assise, c’est difficile, et allongée… ben il faut trouver sa place…

Le plus dur, c’est le matin

Non le plus dur, c'est le soir... en fait, je ne sais pas

Pour vous dire.... 4 jours pour écrire cet article.

La voiture est une pénitence, car il faut jouer des pieds, pivoter le buste pour les stops, les priorités… je suis tendue et énervée avec tous ces « Ducon» qui ne mettent pas de clignotants et qui m’obligent à m’arrêter, parfois brutalement pour les éviter…

ou par ceux qui sont derrière moi et qui klaxonnent parce que, maintenant, je m’arrête dans le doute… je m’arrête doucement et j’attends, …et là dans ma voiture, fenêtre fermée à cause de la climatisation, et oui, c'est la canicule, lol, dans les hauts de France,  il ne m’entend pas dire

« Ducon… tu ne sais pas ce que c’est d’avoir mal au dos »

J’ai peur qu’un de ces « Ducon » ne me rentre dedans…

même quand je fais des petits parcours, car je ne peux pas marcher longtemps…

Ces « Ducon » sont partout, pas de moyenne d’âge, ni de sexe…

ce sont des êtres qui se ressemblent, souvent une main sur le volant et l’autre sur un petit objet rectangulaire lumineux qui émet des bip-bip et des vibrations…

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Je lis... des merveilles puisque je ne peux pas vraiment coudre ou broder

Je partage avec vous un coup de coeur

Les passeuses d'histoires

ou

Les passeuses d'histoires

(lien vers you tube ou l'auteure parle de son livre)

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Un livre d'un tout autre genre.

Sublime

l'étrangère

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Je termine celui ci

Bohéminan flats

Il faut lire les 100 premières pages,

et après... on ne décroche plus du tout, mais plus tout ...  une merveille

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

et le prochain sera

A la grâce des hommes

wrwKVn-aWaJCOFt09xAM1WxXy-4

Je vous embrasse, en privé.. en public… et vous dis à très bientôt

Posté par Cath62 à 10:47 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 28 juin 2016

j'adore, j'adhère

PtrNUPv_X5xGcisA4zJXP8bkB1Y

 

 

Vous avez envie de vous remettre à jour sur les bases de la broderie traditionnelle...

Vous avez envie d'apprendre de nouveaux points...

 

Alors ce projet de Marie Suarez est fait pour vous

5HW40ng5TPjKQzvTxQ5lk3ROV-s

Si vous n'êtes pas encore inscrites, je sens que cela ne va pas tarder

Inutile de vous dire que je vais y participer...

 

 Marie Suarez  a aussi une page Facebook

 

5HW40ng5TPjKQzvTxQ5lk3ROV-s

Posté par Cath62 à 20:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

mardi 21 juin 2016

Atout Coeur

EMvrHmfXt9D4G0lV-ruOIIcBZoY

Ye9C3U46iiG7cYW0e7gjz1JvHgc

 

Je sais dire je t'aime
Mais j'sais pas aimer
Ton cœur de rubis
Qu'est-ce que j'en ai fait ?

J'ai joué à l'amour
J'savais même pas jouer
Ton cœur de rubis
Qu'est-ce que j'en ai fait ?

DSCN0958

Ye9C3U46iiG7cYW0e7gjz1JvHgc
La vitre est brisée
L'magasin fermé
L'satin déchiré
L'écrin piétiné

Je voulais t'avoir
J'voulais t'posséder
Je jouais à l'amour
J'ai seul'ment triché

DSCN1124

Ye9C3U46iiG7cYW0e7gjz1JvHgc

Ton cœur de rubis
Qu'est-ce que j'en ai fait ?
Maintenant c'est trop tard
J'ai tout saccagé

Ton cœur de rubis
J'peux même pas le fourguer
Y a pas d'recéleur
Pour l'amour volé.


Jacques Prévert.

DSCN0948

 

Inspiré par mes balades sur Pinterest,

j'ai eu l'idée d'aller piocher dans mes réserves

de feutrine pour confectionner ces broches.

 

Accrochées à un sac, un revers de manteau,

un pull, elles seront du plus bel effet.

 

Deux d'entre elles ont été offertes, la troisième, la beige,

je l'ai portée le jour de notre "bonne franquette".

 

Vous pourrez voir ici ce que ma binône de l'autre bout de la France

a reçu à l'occasion de notre échange annuel

Le thème choisi était "A tous coeurs... Atout coeur"

DSCN0939

Ye9C3U46iiG7cYW0e7gjz1JvHgc

Et voici ce que j'avais préparé pour ma seconde binôme qui aime des petites boules de poils

 

DSCN0950

Notre prochain échange aura lieu en décembre...

un repas au restaurant et un thème approprié pour l'occasion

"Madame est servie"

 Ye9C3U46iiG7cYW0e7gjz1JvHgc

La poésie en chanson, interprétée par Lio

 

Posté par Cath62 à 11:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 16 juin 2016

LIQUIDATION TOTALE

bloggif_5762e782b64a0

Snif... elle ferme

Tout est soldé, et il y a même du -70  %

Des affaires à faire, des rubans, dentelles, tissus

C'est ici que ça se passe

 

Perso... ci dessous, ce sont mes achats... mes craquages avant les soldes

Mais à ce prix là... c'est mieux que les soldes..

DSCN1135

DSCN1136

Allez y, elle est formidable de gentillesse cette "dame Francesca",

comme nous l'appelons entre nous

Vous ne serez pas déçues

Posté par Cath62 à 20:06 - Commentaires [10] - Permalien [#]

mardi 14 juin 2016

La brodeuse

f978d535a1dbaa38f6238edbb4f58918

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

LA BRODEUSE

Devant mes yeux charmés, l'ouvrage se déploie.
L'étoffe est souple et fine et semble s'animer.
C'est un ravissement de voir se dessiner
Sous ses doigts amoureux, des pétales de soie.

DSCN1112

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

Des fleurs, l'oiseau de feu dont la plume flamboie !
Pour un peu, l'on croirait entendre frissonner
Ce frêle filet d'eau, frémir ce peuplier !
Richesse de couleurs où le regard se noie !

DSCN1120

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

Elle brode, inlassable, et la toile de lin
Qu'elle effleure et caresse à peine de la main
Devient une oeuvre d'art que l'aiguille peaufine.

DSCN1119

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

Captivée, elle reste assise sur son banc,
Tandis qu'au ciel serein, l'astre du jour s'incline
Et festonne l'azur de carmin et de sang.

Suzanne Dernis

DSCN1121

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

De belles images glanées sur Pinterest...

Une belle poésie...

Le besoin de noter sur autre chose que des feuilles volantes...

DSCN1123

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

L'idée d'habiller un simple carnet...

Un recto qui est autant travaillé que le verso...

DSCN1114

 

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

Le plaisir retrouvé de la broderie créative et récréative...

 

DSCN1115

 

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

Quelques perles bleues en bordure, pour apporter de la lumière...

Quelques oiseaux joueurs, emmêlant le fil...

DSCN1117

 

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

Une mèche de cheveux patiemment coiffée...

Je ne me lasse pas des broderies sur un transfert...

DSCN1118

 cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

Dorénavant, c'est dans ce carnet que je noterais

les petits détails que je ne dois pas oublier, comme :

*Le titre d'un livre...

*les paroles d'une chanson...

*une citation...

*les références d'un Kit...

*les coordonnées d'une créatrice...

* la date d'un salon...

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

DSCN1113

cP6W4zQdnyxa29ralTyxLCGA5AE

 

J'aurais sans nul doute l'occasion de vous faire découvrir d'autres poèmes de Suzanne Dernis, que je remercie ici d'avoir accepté que l'un deux illustre un de mes articles

ffca512fe0e5a60f76a0dcf6adb897e6

 

Posté par Cath62 à 11:36 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 1 juin 2016

Flower Power....

 

AcSGXvA9iZYzvqwK4ZoDB3calPE

"Là tout au fond des cœurs

Tout changer en douceur

Changer les âmes, changer les cœurs

Avec des bouquets de fleurs"

Laurent Voulzy

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Un après midi, pluvieux, venteux, gris, automnal

Un après midi où nous nous impatientons de voir le printemps s'installer, donner vie au champs, aux prairies, au ciel...

Un après midi entre filles, où nous avons compris que seul le pouvoir des fleurs parviendrait peut être à réveiller la nature

DSCN1090

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Nous étions 4, à venir chargées de perforatrices, de papiers, de tampons encreurs, de colle, de ciseaux

DSCN1099

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Nous étions dans le séjour de Natacha, nous écoutions de la musique, les tubes de nos jeunes et moins jeunes années

Parfois, nous entendions l'une d'entre nous chantonner un refrain

DSCN1100

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Nous étions bercées par des conversations de femmes, l'odeur de l'encre, le bruit de ciseaux, l'entrechoquement des crayons et des règles, le partage des idées, la musique...

Sur la table régnait un joli capharnaüm, il y avait des rubans, des dentelles de coton et de papier, des boites remplies de matériel, des chutes  que personne ne voulait jeter...

Les heures s'évanouissaient, disparaissaient, s'envolaient

Et puis, vint le temps de boire un café parfumé à la framboise

Une vraie surprise pour nos papilles

DSCN1104

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Quelle joie de donner vie à ces cartes pots de fleurs, trouvées sur Pinterest

En faire notre propre interprétation à partir de ce gabarit

Ici, un pot de fleur tout fait, prêt à être découpé,

histoire d'avoir,  vous aussi, la main verte.

DSCN1095

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Nous sommes allées chercher dans nos tiroirs, des petits trésors oubliés

Pour ma part, ces fleurs en papier avaient été abandonnées sur la table d'un mariage et étaient destinées à être jetées... Je leur ai réservé un meilleur sort

DSCN1096

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

L'une n'avait pas le papier idéal, pas de soucis, l'autre lui donnait volontiers une feuille

L'autre n'avait pas de colle, aucun problème, l'une en avait de toutes les sortes, en stylo, en bâton, en rouleau...

DSCN1103

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Si je dois tirer quelque chose de cet atelier,

c'est que les fleurs ont bel et bien un pouvoir

DSCN1094

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

Et ce pouvoir est celui de renforcer les liens d'amitié

DSCN1102

nsqTNsfxRPU8ql6l0YJj3Wwxsuc

 

Posté par Cath62 à 11:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,