sVY1F3dtah1WqI8d6Rc2f74_mCk@500x342

Les enfants sont comme les marins :

où que se portent leurs yeux, partout c'est l'immense.

Christian Bobin

vUzBGX1av5WZ-_G17fsVK6FhQr4

Sur la plage

La plage étincelle, fume
Et retentit, vaste enclume
Que les vagues et le vent
Couvrent de bruit et d'écume.
Je vais, selon ma coutume,
Le long du galet mouvant,
Les yeux au large, rêvant
Quelque rêve décevant
Salé de fraîche amertume.

DSCN0458

vUzBGX1av5WZ-_G17fsVK6FhQr4

Avec leurs doux cris joyeux
Et leurs mines ingénues,
De beaux enfants, jambes nues,
Se mouillent à qui mieux mieux.
De loin, les suit et les gronde
Une vieille grand-maman.

DSCN0459

Une jeune femme blonde
Lit toute seule un roman.
Les légères mousselines
Des nuages vagabonds
Se déchirent aux collines.
Les grandes vagues félines
Se cabrent, puis font des bonds.

vUzBGX1av5WZ-_G17fsVK6FhQr4

DSCN0453

Et je contemple l'abîme ;
Et je voudrais, âme et corps,
Me mêler aux longs accords
Qui roulent de cime en cime.

Emile Blémont

vUzBGX1av5WZ-_G17fsVK6FhQr4

DSCN0456

vUzBGX1av5WZ-_G17fsVK6FhQr4

 

Voici l'hexagone n°16 du beequilt

J'avance doucement, plus doucement que je ne le voudrais

Très occupée par des journées compliquées et bien remplies.

J'ai utilisé un reste de tissu imprimé, sur lequel j'ai apporté de la couleur.

Le dessin étant déjà tracé, il n'y avait plus qu'à se laisser porter.

Un peu de rouge, de bleu, de jaune... quelques perles

Voici donc les  couleurs d'un été que je ne verrais pas arriver, à la vitesse où s'écoulent les semaines

Un été qu'on espère pas trop chaud, pas trop humide  avec juste ce qu'il faut de soleil pour faire le plein d'énergie de bonne humeur.

bloggif_56d361e5eabac

Ne soyez pas fachées si je ne réponds pas...

Je vous lis toujours avec bonheur

 vUzBGX1av5WZ-_G17fsVK6FhQr4